Éliminatoires Mondial 2022 (Zone Afrique) : des chocs en perspectives ce lundi

0
148
Advertisement

Côte d’Ivoire-Cameroun, Afrique du Sud-Ghana, RDC, Mali…c’est le gros programme de lundi qui attend le public africain, dans le cadre de la 2e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. D’autres rencontres sont également programmées ce jour.

Malgré le report de l’affiche Guinée-Maroc en raison du coup d’Etat survenu dimanche à Conakry, 6 belles affiches comptant pour la 2e journée des éliminatoires du Mondial 2022 seront à suivre ce lundi à travers le continent.
Le choc du jour opposera la Côte d’Ivoire au Cameroun en présence de 10 000 spectateurs au Stade d’Ebimpé. Après leur entame très terne au Mozambique (0-0), les Eléphants se frotteront à leur principal concurrent pour la qualification en barrages, qui a commencé par un succès assez probant contre le Malawi (2-0) et qui aborde cette affiche fort de deux points d’avance. Le sélectionneur ivoirien Patrice Beaumelle pourra compter sur le retour des «Anglais» Éric Bailly (Manchester United), Willy Boly (Wolves), Jean Michael Seri (Fulham), Maxwel Cornet (Burnley) et Serge Aurier, bloqués par leur club lors du premier match mais laissés à disposition de la Selefanto pour cette rencontre.
Le Ghana déplumé, la RDC sous pression
Gros choc aussi au FNB Stadium de Johannesburg entre l’Afrique du Sud et le Ghana. Ce match reste une grosse affiche même si les deux sélections sont dans le creux de la vague et ont débuté ces qualifications assez timidement avec un match nul au Zimbabwe pour les Bafana Bafana (0-0) et une courte victoire contre l’Ethiopie pour les Black Stars grâce à un cadeau du gardien adverse (1-0). Rien ne sera simple pour les hommes de Charles Akonnor, privés de 7 joueurs, rappelés par leur club : les «Anglais» Daniel Amartey (Leicester), Jeffrey Schlupp (Leicester), Jordan Ayew (Crystal Palace), Andrew Yiadom (Reading FC) et Baba Abdul Rahman (Reading FC) mais aussi le Rennais Kamal Deen Suleymana et Daniel Kyereh (St. Pauli).
Un peu plus tôt, Cotonou sera aussi le théâtre d’un passionnant Bénin-RD Congo. Après leur succès 1-0 ramené de Madagascar, les Ecureuils ont l’occasion d’enchaîner à domicile et de s’affirmer comme les grands favoris du groupe J, mais, en face, les Léopards n’ont plus le choix et savent qu’une défaite, après le match nul concédé à domicile contre la Tanzanie (1-1), compromettrait déjà leurs chances de qualification. Pour relever la tête, ils pourront compter sur le renfort de Neeskens Kebano, libéré par Fulham pour ce deuxième match.
Le Mali pour enchaîner
De son côté, le Mali, vainqueur du Rwanda (1-0) la semaine dernière, passe un véritable test en Ouganda. Les deux équipes ont en commun d’avoir atteint les 8es de finale de la dernière CAN, mais les Cranes ont eu du mal à confirmer ensuite et ne sont pas parvenus à se qualifier pour l’édition 2021. Ils ont débuté ces qualifications par un 0-0 au Kenya. Les Aigles ont un vrai coup à jouer, à condition de faire preuve de plus d’efficacité face au but, leur point faible du moment.
A suivre aussi dans le groupe A le match de la peur entre Djibouti et le Niger, battus respectivement par l’Algérie (0-8) et le Burkina Faso (0-2) lors de la première journée et dans l’obligation de s’imposer pour conserver un semblant d’espoir. Dans la poule C, après son match nul à domicile face au Cap Vert (1-1), la Centrafrique joue gros également en se déplaçant au Liberia, battu vendredi par le Nigeria (0-2).
Le programme du lundi 6 septembre (Horaires GMT)
13h, Bénin vs RD Congo (Groupe J)
13h, Ouganda vs Mali (Groupe E)
13h, Djibouti vs Niger (Groupe A)
16h, Afrique du Sud vs Ghana (Groupe G)
16h, Liberia vs Centrafrique (Groupe C)
19h, Côte d’Ivoire vs Cameroun (Groupe D)

Publicité
Pub