Éliminatoire Mondial 2022 : l’Algérie secouée par le Burkina Faso !

0
836
Advertisement

La route vers le Mondial 2022 ne sera pas si facile que ça pour l’Algérie ! Après leur carton contre le modeste Djibouti (8-0), les hommes de Djamel Belmadi ont été sérieusement chahutés par le Burkina Faso (1-1) ce mardi à l’occasion de la 2e journée. Ce 29e match consécutif sans défaite aura pour les Fennecs des allures de contre-performance même s’il faut relativiser étant donné qu’il s’agissait d’un match à l’extérieur contre l’adversaire le plus difficile du groupe même si les Etalons «recevaient» à Marrakech au Maroc et pas à Ouagadougou, faute de stade aux normes.

La soirée avait pourtant débuté de manière idéale pour les champions d’Afrique en titre qui prenant les devants grâce à Feghouli (0-1, 18e). De retour dans le onze, le milieu de terrain avait bénéficié d’un caviar de Slimani, préféré à Bounedjah, et surtout d’une passe lumineuse de Belaïli au départ de l’action. Il fallait même deux gros arrêts de Koffi face à Bensebaini puis Slimani pour empêcher les Algériens de creuser l’écart. Mais les Burkinabè commençaient à se réveiller avant la pause, à l’image de leurs ailiers de plus en plus remuants.

Publicité

Cette physionomie s’accentuait au retour des vestiaires avec des Verts au bord de la rupture. Si M’Bolhi retardait l’échéance en réalisant une sortie courageuse, il finissait logiquement par s’incliner à bout portant face à l’attaquant du Standard de Liège, Abdoul Fessal Tapsoba, servi suite à une récupération haute de Lassina Traoré (1-1, 64e). Suivaient deux autres alertes sur le but algérien et les Fennecs ne sont pas malheureux de repartir avec un point au vu de leur seconde période très compliquée. Un avertissement sans frais pour cette fois…

Afrikfoot

Pub