Eliminatoire Mondial 2022 : l’Algérie déroule, le Burkina Faso aura sa finale !

0
207
Advertisement

Tranquille vainqueur de Djibouti (4-0), l’Algérie s’est détachée en tête du groupe A des éliminatoires du Mondial 2022 et n’aura besoin que d’un point pour se qualifier en barrages mardi à l’occasion de la «finale» contre le Burkina Faso, freiné par le Niger (1-1).

Vainqueur 8-0 à l’aller, l’Algérie s’est cette fois contentée d’un 4-0 face à Djibouti ce vendredi dans un match délocalisé au Caire et comptant pour la 5e journée des éliminatoires du Mondial 2022. Remaniés avec seulement 5 titulaires habituels au coup d’envoi, les Fennecs entraient assez timidement dans la partie avec un jeu très moyen et les Djiboutiens se montraient de plus en plus entreprenants. Les occasions franches étaient néanmoins algériennes, mais Bounedjah voyait un adversaire lui enlever le ballon sous le nez, peut-être de la main, puis l’attaquant commettait un gros raté en manquant le cadre sur sa reprise à bout portant…

Publicité

Belaïli n’était pas plus en réussite et l’ailier échouait face au gardien sur un penalty qu’il avait lui-même obtenu. Mais l’ancien joueur de l’Espérance Tunis ne laissait pas le doute s’installer et ouvrait le score quelques instants plus tard après un superbe crochet (0-1, 29e). Libérés après ce but, les vainqueurs de la CAN 2019 prenaient le large avec deux buts coup sur coup. D’abord sur une frappe puissante de Benrahma après une récupération de Zorgane (0-2, 40e), puis sur un tir dans un angle fermé de Feghouli, décalé par Benrahma, qui rentrait avec la complicité involontaire du gardien, auteur d’une grosse faute de main (0-3, 42e).

Un nul qui ne change rien pour le Burkina Faso

Malgré le match déjà plié, Belmadi n’hésitait pas à lancer Mahrez et Slimani à la mi-temps puis Benlamri, sous la menace d’une suspension en cas de carton, durant un second acte longtemps insipide. Progressivement, les Algériens finissaient quand même par en remettre une couche et Slimani, après deux situations non converties, enfonçait le clou en reprenant de la tête une frappe de Benrahma repoussée par le gardien (0-4, 87e). Dans tous les bons coups, l’ailier de West Ham trouvait ensuite la barre !

Mission accomplie donc pour l’Algérie qui enchaîne un 32e match consécutif sans défaite et pourra se contenter d’un match nul mardi face au Burkina Faso. Les Etalons ont laissé les Fennecs prendre deux points d’avance en tête du groupe en butant sur le Niger (1-1) à Marrakech au Maroc. Menés au score après un penalty de Youssef Oumarou (34e), les hommes de Kamou Malo ont égalisé sur un autre penalty, transformé par Issoufou Dayo (55e). Ils ont ensuite beaucoup poussé en seconde période et notamment trouvé la barre. En vain. Une victoire n’aurait de toute façon rien changé au vu de la différence de buts très positive de l’Algérie : les Burkinabè seront dans l’obligation de s’imposer à Blida pour passer !

Le classement : Algérie 13 points (+ 21), Burkina Faso 11 pts (+8), Niger 4 pts, Djibouti 0 pt

Pub