El Hadj Ousseynou Diouf : « Depuis que je suis né, je n’ai été qu’avec la même femme »

0
324
Advertisement

Lors de son dernier passage au Cameroun dans le cadre des visites des chantiers de la CAN, l’ancien double Ballon d’Or africain s’était confié à la CRTV, la télévision nationale camerounaise. Dans l’émission « Et si on parlait », El hadj diouf a évoqué son parcours.

Selon le site actucameroun.com dans sa parution de jeudi, l’ancien Lion de la Teranga est revenue sur sa riche carrière, en parlant de son apprentissage à la mécanique et à la menuiserie. Ne s’arrêtant pas là, le bouillonnant Diouf, a parlé de sa vie sentimentale. « Depuis que je suis né, je n’ai été qu’avec la même femme. Je l’ai épousée et elle m’a donné 2 enfants », aurait-il confié à Sidonie Legla Bassong, présentatrice de l’émission. Sacré Diouf.

Publicité

Le site camerounais apprend que Diouf a commencé comme gardien dans les rues de Dakar, position qu’il quitte quand son équipe est dominée pour jouer en attaque. Prenant Feu Jules Bocandé comme modèle, à 13 ans, il se fait remarquer à Dakar lors de la semaine de la jeunesse, et aurait eu une sélection chez les U17 sénégalais, dirigés à l’époque par l’actuel DTN du football du Sénégal Mayacine Mar et le défunt Joseph Koto. Ainsi, une année plus tard, il quitte Dakar pour la France.

Après avoir échoué chez les Sang et Or lors d’un stage de 12 jours, il migré vers Sochaux, soutenu par Francis Gillot et François Blaquart. Dans le Montbéliard, El Hadj Diouf s’initie aux dures méthodes des centres de formation, aux côtés de futurs professionnels comme Meriem, Pedretti, Omar Daf son compatriote. Après s’en suit la carrière que l’on sait, avec une finale de CAN 2002 à Bamako face au Cameroun, une qualification historique en Coupe du monde de la même année avec les Lions de la Teranga et 2 Ballon d’Or africain, glanés (2002-2003).

Pub