Édouard Mendy se rapproche de plus en plus du Ballon d’or africain

0
270
Advertisement

Vainqueur de la Ligue des champions, Chelsea d’Edouard Mendy s’est adjugé la Supercoupe d’Europe en dominant Villarreal de son compatriote Boulaye Dia. Grâce à ces trophées glanés et une présence déterminante sur le terrain, le portier international sénégalais s’est positionné comme le principal favori au prochain Ballon d’or africain.

Tenant du titre de Ligue des champions, Chelsea d’Edouard Mendy a remporté pour la deuxième fois de son histoire la Supercoupe d’Europe en venant à bout de Villarreal de Boulaye Dia, mercredi soir après tirs au but. Le portier sénégalais glane ainsi le deuxième trophée de sa carrière en l’espace de trois mois et demie. Il ne s’imaginait pas pareil destin lorsqu’il végétait encore dans les divisions d’honneur en France, il y a un peu plus de cinq ans. Mais Édouard Mendy a su surmonter l’insurmontable, avant d’entrevoir la lumière à Marseille puis au Stade de Reims.

Publicité

La suite est connue : un passage express à Rennes ponctué d’une qualification historique en Ligue des champions et un transfert record de 25 millions d’euros en provenance de Chelsea. Avec ce club, Édouard Mendy s’est imposé, lors de sa toute première saison, comme l’un des meilleurs gardiens en Angleterre. Et ses statistiques au pays du football parlent pour lui. En 31 apparitions en championnat, il a gardé ses cages inviolées à 16 reprises. Seul le gardien brésilien de Manchester City Ederson a fait mieux  avec ses 18 clean sheets.

Mais en Europe, la donne est tout autre, Édouard Mendy ayant tué toute concurrence. Ce n’était pas évident pour quelqu’un qui venait de découvrir la prestigieuse Ligue des champions, mais le gardien international sénégalais de 29 ans a su convaincre tout le monde. Il avait déjà montré les prémices en phases de groupe en n’encaissant qu’un but en cinq matches joués puis trois en phase finale. Des chiffres impressionnants qui sont suivis de records. Il est, en effet, devenu le premier gardien de l’histoire à réaliser 9 clean sheets en douze rencontres lors de sa toute première campagne européenne. Édouard Mendy est aussi le premier gardien de l’histoire à n’encaisser que quatre buts dans une campagne de C1 en plus d’être le premier gardien africain sacré en Ligue des champions.

Loin de s’en contenter, l’international sénégalais est allé à l’assaut de la Supercoupe d’Europe qu’il disputait aussi pour la première fois. Une première réussie puisque Chelsea s’est adjugé le trophée au terme d’une partie très plaisante, marquée par deux arrêts de classe du Sénégalais et par une victoire poussive aux tirs aux buts (1-1, 6 tab 5). Deux trophées européens remportés en une saison. Aucun joueur africain ne fait mieux ; ce qui rétrécit la liste des sérieux concurrents au Ballon d’or africain du gardien à seulement deux joueurs : l’Algérien Riyad Mahrez et l’Egyptien Mohamed Salah.

Le premier, finaliste malheureux de la Ligue des champions, a vu ses chances fondre comme beurre au soleil après avoir perdu 1-0 devant Leicester lors de la Community Shield. Quant au second, il n’a pas réellement marqué les esprits cette saison même s’il a, tout de même, fini à la deuxième place du classement des meilleurs buteurs en Premier League (22 buts et 5 passes décisives). La voie qui mène au Graal semble donc tracée pour Édouard Mendy.

Pub