Divulgation du secret médical : Macky Sall recadre les médecins

285
Advertisement

Le chef de l’État, Macky Sall a déploré des violations du secret médical au Sénégal. Ce principe interdit à tout médecin de transmettre à des tiers des informations sur son patient. La déclaration a été faite lors de la pose de la première pierre de la Polyclinique de l’hôpital militaire Principal de Dakar.

Le Chef de l’Etat a décidé d’évoquer la question. Puisqu’il a constaté que certains préfèrent se soigner à l’étranger qu’au Sénégal. Ces derniers, craignent des informations sur leur état de santé soient divulguées.

Publicité

Ainsi, le Président Sall interpelle les professionnels de santé, entre autres acteurs impliqués. Il précise que cette institution inaugurée vise à réduire de façon significative les évacuations sanitaires qui sont très coûteuses. « Il faut dire aussi que le Sénégal, qui a appris des leçons de la pandémie à Covid-19, veut combler le gap vers la « souveraineté sanitaire. ».

C’est ainsi qu’il a décrit « un projet innovant et sans précédent, qui va permettre à notre pays d’élargir sa carte sanitaire, en le dotant d’une infrastructure de dernière génération, répondant aux normes et standards internationaux. »

La polyclinique, souligne-t-il, est intégrée dans le Dakar medical city, projet phare du Plan Sénégal Émergent (PSE). Elle va contribuer à faire du Sénégal un hub sanitaire de référence pour la sous-région. Et, elle se veut une infrastructure « ultra moderne », d’une capacité de 100 chambres et d’un coût de 60 milliards FCfa, entièrement financé par l’État du Sénégal. Rendez-vous est pris dans quatorze mois pour la livraison des travaux.

Pub