Députés trafiquants de passeports : La dissolution de l’Assemblée nationale évoquée !

0
138
Advertisement

“Si jamais on secoue le cocotier du trafic de passeports diplomatiques à l’assemblée nationale, l’Apr et Bby vont perdre leur groupe parlementaire, tant ce trafic n’a pas été possible sans l’implication de plusieurs députés”, a déclaré Amadou Ba, membre du mouvement national des cadres de Pastef.

D’ailleurs pour Amadou Ba, c’est la raison pour laquelle, les 2 députés pris en flagrant délit ne sont pas arrêtés, le temps de leur apporter des garanties qu’ils ne vont pas durer en prison comme Boughazelli, s’ils refusent de d’énoncer le réseau mafieux à l’Assemblée nationale.

Publicité

C’est pourquoi, « Macky Sall devrait convoquer une élection présidentielle et des législatives anticipées pour juguler le manque de légitimité de l’assemblée nationale qui est disqualifiée pour faire des lois anti corruption », déclare-t-il.

Par ailleurs, les responsable du Pastef affirme qu’il faut dissoudre l’Assemblée nationale par référendum, rapporte Senego.

Pub