Cri de cœur – Je suis Nguidjilone !

0
309
Advertisement

Je suis Nguidjilone.

Je suis Nguidjilone, terre mère située dans le NGUENAAR, fondée vers la fin du XVIIIe siècle, commune du département de Matam.

Publicité

Fief de guerriers du temps de règnes des Deniyankobe et des Almamee6e.

Je suis Nguidjilone, ardent fleuve du savoir du vénéré Thierno Yero Baal qui a alimenté plusieurs foyers religieux du pays.

Je suis Nguidjilone, terre de culture longtemps rythmée aux vibrations de Fedde Pinal et d’autres associations culturelles et sportives.

Je suis Nguidjilone, terre mère d’une valeureuse Diaspora qui a tout donné pour garantir le bien-être économique et social à ma communauté.

Je suis Nguidjilone, zone aux terres fertiles, aux eaux abondantes, aux ressources humaines de qualité.

Je suis Nguidjilone, la paisible voisine des villages de Aliwouri, de Kédéle et de Somana, avec lesquels nous formons la commune dénommée « COMMUNE DE NGUIDJILONE », une des plus jeunes communes du Sénégal.

Bref, je suis Nguidjilone, la tranquille, la solide, la solidaire, la généreuse, la merveilleuse comme le chantent souvent les griots ‘’Daara wouro koly mangal daaɗe guelooɗe, fagganaango dañal ngo andaa joote’’.

Mais, aujourd’hui j’ai mal.

En perspectives des élections locales de janvier 2022, j’ai mal de voir ma descendance se déchirer : les uns s’arrogeant la prérogative et l’exclusivité par descendance ou la légitimité par ancienneté dans le parti au pouvoir et les autres s’insurgeant contre les normes sociales préétablies, à tort ou à raison…

Jai mal de constater que ma cohésion sociale tant chantée est fragilisée et que mes intérêts sont sapés au détriment de leurs intérêts personnels et de leurs problèmes d’égo.

Je suis meurtrie par l’absence d’un projet de société structurant et durable, de solides programmes visant à trouver des aménagements et des équipements modernes pour développer mon agriculture, des pistes de solution pour mon désenclavement, des financements pour construire un hôpital pour soigner ma communauté, des écoles pour instruire mes enfants et des projets de création d’emplois et de richesses pour mon développement endogène.

J’ai envie de les rappeler à l’essentiel, car l’essentiel c’est moi : NGUIDJILONE.

Racky SOW

Citoyenne de la Commune de Nguidjilone.

Pub