Cri de cœur des militants de Podor: «Ces pseudos responsables promettaient ciel et terre…Ils ne sont imbus que par leur propre intérêt»

0
100

“Podor debout” est une cellule Sénégal debout installée dans le département de Podor. Les membres de Podor sont des militants et sympathisants de l’APR qui ont participé aux combats de conquête du pouvoir jusqu’à la réélection du Président Macky Sall. Ils ont porté main forte à tous les leaders et responsables du parti dans le département. Ils ont bravé jour et nuit la chaleur, vent de sable, poussière, soif, faim, marché à pied, à dos d’ânes, des charrettes et Djakarta pour la réussite des manifestions politiques ou campagnes électorales.

Ces militants ne voyaient, ne respiraient que par leurs mentors politiques qu’ils défendaient bec et ongle chantaient leur louange et n’hésitaient pas à devenir leur griot. Ces responsables politiques n’hésitaient pas à les convoquer à n’importe quelle heure pour des séances de travail, d’animation ou de massification à des manifestions ou des visites solennelles ou activités politiques dans leurs localités. 

Les leaders locaux inaccessible… Les militants laissés en rade 

Ces pseudos responsables promettaient ciel et terre à leurs militants ils leur faisaient miroitaient des choses et dressaient des listes pour leur octroyer de l’emploi. Ces militants rêvaient un jour d’être promu à des poste de responsabilité ou trouver un emploi descend pour subvenir à leur besoin et de leurs parents. Hélas leur rêve est devenu un cauchemar «  lep néna fouras mentegne » , « wonti héndou ».

Les promesses non tenues

Après la réélection du Président Macky Sall certains leaders (lit d’air) sont entrés dans leur coquille d’autres se sont terrés dans leur caverne d’Ali baba avec leur famille, parents et amis proches en atteste les recrutements sélectifs pour déguster les délices du pouvoir fruit de la fatigue, de sueur de ces braves militants qui sont toujours resté au soleil et à la merci du vent et de la tempête. Ces pauvres militants qui ont parrainé et ont fait voter les aveugles et transporté leur grand parents même malades en charrettes pour ne pas perdre une seule voix n’ont même eu un petit merci « diareudieuf » « yo Allah selline doolé » …jusqu’à présent aucune tournée de remerciement dans le département de Podor.

Ces responsables qui ont changé de numéros de téléphone
Pire personne n’arrive à les joindre d’aucuns ont changé leurs numéros de téléphone d’autres ont paramétré leur téléphone pour bloquer leurs militants. Leurs maisons sont devenues de vrai bunkers leur lieu de travail n’en parlons pas des casernes militaires gardés par des tireurs d’élite. Les quelques emplois restés au fond de la marmite ou les bourses familiales sont détenus par leur parents proches. Ceux qui ont réussi à passer à travers les mailles du filet et grignoter le restant des os ont accepté de vendre leur dignité pour devenir des doungourous ou griots de second rang. Certains de leur entourage sont devenus des maitres chanteurs. Ils n’hésitent pas à demander de l’argent pour un rendez-vous ou si vous êtes es de mœurs facile à coucher avec vous. 

“Sauvez la pirogue de ses hippopotames…”
Telles sont les attitudes de ses pseudo responsables qui se disent être des leaders dans ce département qui a connu la plus ancienne révolution incarnée par Thierno Souleymane Baal. 
Monsieur le Président de la république nous vous soutenons et nous continueront toujours à vous soutenir parce que nous croyons en vous et nous savons votre ambition pour le Sénégal. Hisser le Sénégal au-devant de l’Afrique un pays modèle. Vous l’avez illustré par vos réalisations un si peu de temps et votre Plan Sénégal émergent est copié partout dans le monde. 

Malheureusement les responsables que vous avez choisis pour piloter vos projets et répondre aux aspirations des populations jouent au cache-cache ne respectent et n’ont de considérations à personne. Ils ne sont imbus que par leur propre intérêt.   
Sauvez la pirogue de ses hippopotames maléfiques avant qu’il soit trop tard, les élections locales approchent et le mal est profond.  
«  YO ALLAH GNAAW » 

Vive Podor Debout

Facebook Comments