Coupe du monde 2022- Equateur : la FIFA a tranché

336
Advertisement

 La Commission de Discipline de la FIFA vient de trancher sur l’éligibilité de Byron David Castillo Segura, qui a participé à huit matches avec la sélection de la Fédération Équatorienne de Football (FEF) dans le cadre de la compétition préliminaire de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022.

Qualifié pour la Coupe du Monde, où il doit affronter, dans le groupe A, le Qatar, le Sénégal et les Pays-Bas, l’Équateur n’était plus vraiment sûr, ces derniers jours, de participer à sa 4e phase finale. La raison ? L’international équatorien Byron Castillo a falsifié ses documents de naissance et est en réalité colombien. Un acte qui pouvait permettre au Chili, 6e du groupe de qualification sud-américain, d’être repêché. La Roja en avait fait la requête. Ces dernières heures, l’Italie, éliminée en barrages par la Macédoine du Nord, était également citée comme candidate au repêchage. Il n’en sera rien. L’Équateur n’a pas été sanctionné par la FIFA.

L’Equateur ira bien au Qatar après analyse des dossiers…

La Commission de Discipline de la FIFA vient de trancher sur l’éligibilité de Byron David Castillo Segura, qui a participé à huit matches avec la sélection de la Fédération Équatorienne de Football (FEF) dans le cadre de la compétition préliminaire de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022. «Après avoir analysé les dossiers soumis par toutes les parties et pris en considération l’ensemble des éléments qui lui ont été présentés, la Commission de Discipline a décidé de clore la procédure initiée contre la FEF,» renseigne Footmercato qui a pu lire le communiqué. Les parties concernées disposent de 10 jours pour demander les motifs de la décision et peuvent également faire appel auprès de la Commission de Recours de la FIFA.

Pour rappel, la Coupe du Monde 2022 se déroulera du 21 novembre au 18 décembre au Qatar.

Publicité
Pub