Coup d’Etat en Guinée : Au moins sept soldats de la garde présidentielle sont tués par Doumbouya et cie

0
470
Advertisement

Le coup d’Etat en Guinée ne s’est pas fait sans effusion de sang, comme tente de le souligner le colonel Mamady Doumbouya et ses hommes aux yeux de l’opinion nationale et internationale. Le renversement dimanche dernier, du pouvoir d’Alpha Condé en Guinée, ne s’est pas fait sans effusion de sang comme la junte tente de le faire savoir.

Même si le nombre de soldats tués n’est pas encore connu, au moins sept (7) éléments de la garde présidentielle, appelée “Bataillon autonome de la sécurité présidentielle” (Basp), ont été abattus par les hommes du colonel Mamady Doumbouya.

Publicité

Le lieutenant Antoine Malano, les adjudants Youssouf Aina Camara, Mohamed Lamine Camara, Abdoulaye Bebeto Camara et l’Adjudant chef Sekou Camara et les éléments Nicholas Lamine Y et S. Doumbouya, sont tous tombés sous les rafales des balles des forces spéciales.

Pub