Côte d’Ivoire – Manifestations de l’opposition contre le 3e mandat d’Alassane Ouattara

0
250

Après l’annonce du président de la République, Alassane Ouattara, le 06 août passé sur son intention de briguer un 3e mandat à la tête de la Côte d’Ivoire, l’opposition a organisé des manifestations éclatées à travers le pays.

Les nombreuses manifestions observées dans plusieurs villes du pays ont causé des pertes en vies humaines et des dégâts matériels considérables. Le bilan établi par le Ministère de la sécurité et de la protection civile fait état de 05 morts et 104 blessés. 03 morts à Daoukro, 01 mort à Gagnoa et 01 mort à Bonoua.

Parmi les blessés, le ministère de la sécurité selon son communiqué a enregistré 104 blessés au total dont 10 policiers, 02 gendarmes et 92 civils. Le commissaire de Bonoua pris dans ses locaux et tabassé comme un vulgaire voleur, comme l’on a pu le constater dans des séquences vidéo postées sur les réseaux sociaux, n’a eu son salut que grâce à l’intervention de Sa Majesté le roi de Bonoua.

Le ministère, dans son communiqué a aussi évoqué la destruction des lieux d’habitation, des lieux de commerce, le commissariat de Bonoua, le siège du RHDP et celui du PDCI à Daoukro, ville d’où est originaire l’ancien président et patron de l’opposition, Henri Konan Bédié.

Concernant les interpellations, le ministère a laissé entendre que 68 manifestants ont été interpellées pour troubles à l’ordre public, incitation à la révolte, violence sur les forces de l’ordre et destruction de biens d’autrui.

Pour conclure, le ministre de la sécurité, Vagondo a appelé les uns et les autres à la retenue.

Facebook Comments