Copa América : l’Argentine rejoint le Brésil en finale

0
251
Advertisement

Au bout du suspense, l’Argentine a éliminé la Colombie en demi-finale de Copa América (1-1, 3 t. a. b. à 2). L’Albiceleste retrouvera le Brésil en finale.Neymar avait donné rendez-vous à Lionel Messi. La Pulga a répondu présente. Le capitaine de l’Argentine, encore décisif, a participé à la qualification des siens pour la finale de la Copa América 2021 aux dépens de la Colombie (1-1, 3 t. a. b. à 2). Le n° 10 albiceleste se mettait rapidement en action en centrant pour Lautaro Martinez.

Mais la reprise de la tête de l’attaquant de l’Inter fuyait le cadre (3e). Quelques instants plus tard, on prenait les mêmes et on recommençait. Messi résistait à la défense au cœur de la surface colombienne et servait Martinez en retrait au point de penalty.

Publicité

Cette fois, son tir du droit en première intention ne laissait aucune chance à David Ospina (1-0, 6e). Les Cafeteros réagissaient avec un temps fort peu après la demi-heure de jeu. Wilmer Barrios décochait une demi-volée du droit à l’entrée de la surface argentine. Emiliano Martinez était battu mais son poteau le sauvait (36e). Presque dans la foulée, Yerry Mina s’élevait plus haut que tout le monde sur corner et plaçait une tête puissante qui s’écrasait cette fois sur la barre transversale du portier adverse (37e).

Martinez ce héros

Juste avant la pause, l’Argentine était toute proche du break. Messi, sur corner, trouvait Nico Gonzalez au second poteau. La reprise de la tête du nouvel attaquant de la Fiorentina obligeait Ospina à un arrêt réflexe sur sa ligne (45e). Encore en vie, la Colombie allait même égaliser après l’heure de jeu. Lancé en profondeur sur le côté gauche par Edwin Cardona, Luis Diaz résistait au retour de German Pezzella et ouvrait parfaitement son pied droit pour tromper Emiliano Martinez (1-1, 65e).

La troupe de Lionel Scaloni remettait un coup d’accélérateur pour tenter de forcer la décision dans le temps réglementaire. À peine entré en jeu, Angel Di Maria profitait d’une erreur de relance colombienne pour partir seul au but, éliminer Ospina et isoler Lautaro Martinez dans la surface. La frappe du droit de ce dernier était finalement sortie sur sa ligne par Barrios venu suppléer son gardien (73e). Di Maria, encore lui, réalisait un petit festival aux 18 mètres et trouvait Messi dans la surface cafetera. La Pulga parvenait à se retourner et à enchaîner avec une frappe du gauche. Ospina semblait pris mais son poteau repoussait la tentative du natif de Rosario (83e).

La décision allait finalement se faire aux tirs au but. Messi, Leandro Paredes et Lautaro Martinez transformaient leurs tentatives (seul Rodrigo De Paul ne cadrait pas côté argentin), pendant que Martinez, très inspiré, sortait, à chaque fois sur sa gauche, les frappes de Davinson Sanchez, Yerry Mina et Edwin Cardona. L’Argentine de Lionel Messi, survolté pendant la séance, défiera donc le Brésil de Neymar sur la pelouse mythique du Maracanã, à Rio de Janeiro, dans la nuit de samedi à dimanche.

Foot Mercato

Pub