Conflit Russie Ukraine : la Corée du Nord démonte les États-Unis

0
512
Advertisement

Alors que l’opération militaire russe en Ukraine est condamnée par les occidentaux et leurs alliés dans le monde, la Corée du Nord a donné de la voix en accusant les Etats-Unis de rechercher la « suprématie militaire » au détriment des exigences de sécurité de Moscou.

Dans un commentaire sur la situation de guerre en Ukraine et les réactions dans le monde, la Corée du nord a défendu la Russie et identifié le comportement des États-Unis comme la « cause profonde » du conflit en Ukraine. Il s’agit là de la première réaction officielle de Pyongyang depuis le début de la crise ukrainienne.

« La cause profonde de la crise ukrainienne réside également dans l’autoritarisme et l’arbitraire des États-Unis », lit-on samedi dans un commentaire publié sur le site Web du ministère des Affaires étrangères de la Corée du Nord. Selon le pays reclus,  Washington a poursuivi « la suprématie militaire au mépris de la demande légitime de la Russie pour sa sécurité ».

Publicité

Dans le même communiqué, la Corée du nord accuse les Etats-Unis d’ingérence injustifiée dans les affaires intérieures d’autres nations sans tenir compte de « la paix et de la stabilité » et d’ignorance des mesures d’autodéfense prises par d’autres nations, dont la Russie. « C’est de l’arrogance et des doubles standards », assure Pyongyang.

La Russie a lancé son offensive en Ukraine le 24 février, affirmant qu’il s’agissait de la seule option restante pour éviter d’être menacée par l’OTAN depuis le territoire ukrainien. Le président Vladimir Poutine a déclaré que l’objectif était la démilitarisation et la « dénazification » de l’Ukraine, mais Kiev maintient que l’attaque était injustifiée et non provoquée. La Chine, l’allié le plus proche de la Corée du Nord, a également pointé du doigt Washington et ses alliés ces derniers jours, les accusant d’ »exagérer » la situation et de « verser de l’huile sur les flammes » en Ukraine.

Pub