Concours général : Macky Sall se dit inquiet de la baisse du niveau des élèves

0
307
Advertisement

La dégringolade notée, depuis quelques années, dans les performances des lauréats du concours général, inquiète le chef de l’Etat. Macky Sall en a fait la remarque, hier, dans son discours lors de la remise des prix aux lauréats. Ce, après avoir noté un match presque nul filles/garçons avec 50,49 % des premiers prix pour les lauréates contre 49,53 % pour les lauréats, majoritaires aux deuxièmes prix. 

«J’observe également que les performances de cette année ont été moyennes voire faibles dans les filières scientifiques, en citoyenneté et droit de l’homme, en histoire et géographie, en français et surtout en philosophie», regrette le chef de l’Etat. Selon qui, aucun prix ni accessit n’a été décerné cette année pour cette dernière discipline. «Il est vrai que les circonstances liées à la pandémie ont dû impacter négativement les conditions de préparation au concours de cette année. Mais, il ne faut pas s’y méprendre. Les indicateurs de ces derrières années sont assez révélateurs pour nous interroger de manière générale sur notre système éducatif et travailler à son amélioration», recommande-t-il.

Publicité

Non sans rendre hommage au défunt Président Senghor d’avoir institué par décret ce concours général destiné à distinguer nos meilleurs élèves des classes de première et terminale qui fête cette année le 60ème anniversaire de sa création. Il a également renouvelé l’importance primordiale qu’il attache au développement et à la culture numérique comme catalyseurs de progrès et de formations aux ressources humaines de qualité. C’est le sens, dit-il, du grand prix du président de la République pour l’innovation numérique qui récompense les meilleurs jeunes inventeurs dans ce domaine.

Pub