«Cleaning Day» : Macky Sall prêt à balayer les communes pour gagner aux locales

0
155
Advertisement

Le président de la République invite le ministre en charge de l’Hygiène publique, à relancer l’organisation régulière des Journées nationales de nettoiement «Cleaning day» avec l’implication au premier plan des collectivités territoriales, a indiqué le communiqué du Conseil des ministres.

«Le chef de l’Etat a demandé au ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, de poursuivre, en relation avec les collectivités territoriales et autres parties prenantes, les projets d’embellissement et d’équipement en mobiliers urbains de nos villes et communes. Il rappelle, à ce sujet, la nécessité d’assurer un aménagement paysager adapté (plantations d’arbres, entretien et réalisation de parcs et jardins), des espaces publics ; d’améliorer la fluidité de la circulation des personnes et des biens sur les boulevards et axes routiers, qui doivent être aménagés (pavage) et libérés, à terme, de tout encombrement et de toute installation irrégulière», ajoute le document.

Publicité

Lancées en grandes pompes, le samedi 04 janvier 2020, sur toute l’étendue du territoire national, avec le couple présidentiel aux manettes et qui avait même dû surseoir «à son repos du samedi», les «Cleaning day» visaient à lutter contre l’insalubrité galopante.

L’opération qui se voulait mensuelle avec comme slogan «Un Sénégal propre» ne s’était finalement tenue que le temps d’une seule journée avant de faire pschitt. Et donc morte d’une belle mort avec un enterrement de première classe. Aujourd’hui quelques 21 mois se sont passés et Macky Sall entend dépoussiérer son vieux projet. Une manière de charmer les communes surtout à trois mois des locales prévues en janvier prochain et coïncidant avec la commémoration de l’an 2 du projet mort-né «des cleaning day». Autant dire que l’opération-charme des communes et autres collectivités territoriales a déjà commencé.

Pub