CAN 2019: l’Afrique du Sud fait taire l’Égypte dans ses propres terres !

0
185

L’équipe d’Afrique du Sud a créé l’exploit en éliminant le pays hôte de la Coupe d’Afrique des nations de football, ce 6 juillet au Caire. De vaillants « Bafana Bafana » ont battu 1-0 les « Pharaons » d’Égypte en huitièmes de finale de la CAN 2019. En quarts de finale, le 10 juillet, les Sud-Africains affronteront les Nigérians.

Et les 75 000 spectateurs du Cairo international stadium se sont tus… avant de chanter de plus belle durant les 6 minutes restantes à jouer. Mais ça n’y a rien changé : l’Égypte a quitté prématurément une Coupe d’Afrique des nations qu’elle comptait bien remporter une huitième fois. La faute à une surprenante équipe d’Afrique du Sud décomplexée et fantastique de solidarité, ce 6 juillet au Caire, en huitièmes de finale de la CAN 2019.

Des Égyptiens pas assez efficaces

En première mi-temps, ce sont les challengers qui se montrent déjà les plus menaçants. En particulier, la nouvelle vedette sud-africaine, Percy Tau. Après avoir expédié un missile au quart d’heure de jeu, le petit attaquant force le portier adverse Mohamed Elshenawy à une parade nettement plus difficile. A la 22e minute, le pensionnaire de Brighton & Hove Albion (Angleterre) frappe parfaitement un coup franc enroulé. Elshenawy dévie de justesse le ballon sur la transversale.

Le méconnu Christopher Thembinkosi Lorch, titularisé pour la première fois durant cette CAN 2019, n’est pas en reste et pèse sur la défense égyptienne.

Trezeguet qui perd encore un duel avec Ronwen Williams en tirant sur le gardien des « Bafana Bafana » (57e). Mécontent de son animation offensive, Javier Aguirre, le sélectionneur de l’équipe d’Égypte, fait entrer Ahmed Ali à la place de Marwan Mohsen (46e) puis Arda à celle d’Abdallah El Said (64e).

La différence n’est pas flagrante. Et ce sont même le capitaine Thulani Hlatshwayo (coup de tête à la 69e) et Christopher Thembinkosi Lorch (tir cadré à la 72e minute) qui se mettent en évidence. La sélection sud-africaine, qui s’est qualifiée d’extrême justesse pour ces huitièmes de finale, est métamorphosée par rapport à ces deux défaites et sa courte victoire du premier tour.

Symbole de ce renouveau, Thembinkosi Lorch ruine la fête en trompant Elshenawy d’un tir croisé, suite à un service Tau à la 85e minute de jeu. Quel coup de théâtre ! C’est bel et bien l’Afrique du Sud qui affrontera le Nigeria, le 10 juillet prochain, en quart de finale de la compétition !

Facebook Comments