CAN 2019: Burundi, Cameroun, Guinée-Bissau et Namibie qualifiés

0
280

Les équipes du Burundi, du Cameroun, de la Guinée-Bissau et de la Namibie se sont qualifiées pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations de football (21 juin-19 juillet en Egypte), ce samedi 23 mars.

La Coupe d’Afrique des nations 2019 de football est désormais presque pleine. Depuis ce samedi 23 mars, on connaît 19 des 24 équipes qui disputeront la phase finale, prévue du 21 juin au 19 juillet en Egypte. Les sélections du Burundi, du Cameroun, de la Guinée-Bissau et de la Namibie ont en effet imité celle de l’Angola, qui s’était également qualifiée pour la CAN 2019, à l’occasion de la dernière journée des éliminatoires.

Une grande première pour le football burundais

Pour les Burundais, c’est une grande première. Ils n’avaient jamais pris part à ce tournoi. Les « Hirondelles » n’avaient besoin que d’un match nul face aux Gabonais, pour s’assurer une des deux premières places qualificatives, dans le groupe C. Et ils ont décroché ce petit point qui leur manquait (1-1).

Pour le football gabonais, en revanche, c’est une contre-performance et un coup d’arrêt. Le Gabon avait accueilli la précédente Coupe d’Afrique des nations. Mais, cette fois, l’attaquant-vedette des « Panthères », Pierre-Emerick Aubameyang, regardera les matches à la télévision.

Le Cameroun défendra son titre

En 2017, à Libreville, l’équipe du Cameroun s’était imposée en finale de la CAN. Les Camerounais défendront ce titre, l’été prochain, sauf surprise, durant un tournoi qu’ils étaient censés héberger. En battant les Comores 3-0, ils ont pris la deuxième place du groupe B derrière le Maroc.

Les Comoriens conservent toutefois un mince espoir d’aller en Egypte. Ils espèrent faire chuter les « Lions Indomptables ». La Fédération comorienne (FFC) a ainsi déposé un recours auprès du Tribunal arbitral du Sport, une institution basée en Suisse, il y a quelques semaines. La FFC veut faire annuler une décision de la Confédération africaine de football (CAF). La CAF avait décidé de ne pas punir le Cameroun une deuxième fois en le disqualifiant des éliminatoires, après lui avoir déjà retiré l’organisation de la CAN 2019. Affaire à suivre…

Deuxième CAN de suite pour la Guinée-Bissau

Dans le groupe K, les deux places qualificatives sont allées à la Guinée-Bissau, première après un nul 2-2 face au Mozambique, et à la Namibie, deuxième malgré un revers 4-1 en Zambie. Ce sera la deuxième participation de suite des Bissau-Guinéens. Quant aux Namibiens, c’est leur grand retour après des passages en 1998 et 2008.

Dans le groupe J, le futur hôte, l’Egypte a concédé un nul 1-1 sans conséquence sur le terrain de Nigériens déjà hors-course.

Côte d’Ivoire, Ghana, Mali et Sénégal terminent pas une victoire

Toutes les autres rencontres de ce 23 mars étaient d’ailleurs sans réels enjeux, si ce n’est dans la poule F où les Ghanéens ont fini en tête devant les Kényans grâce à un succès 1-0.

La Côte d’Ivoire, le Mali et le Sénégal, déjà qualifiés pour la CAN 2019, ont respectivement battu le Rwanda 3-0 (groupe H), le Soudan du Sud 3-0 (groupe C) et Madagascar 2-0 (groupe A).

Fin des éliminatoires ce 24 mars

A noter que les éliminatoires s’achèvent ce dimanche 24 mars avec sept rencontres, dont bénin-Togo (groupe D), ainsi que RD Congo-Liberia et Zimbabwe-Congo (groupe G). Le tirage au sort de la CAN 2019 aura lieu le 12 avril à Gizeh.

Facebook Comments