Ballon d’Or : Cristiano Ronaldo classé 20e

147
Advertisement

BALLON D’OR – C’est le grand jour ! Ce lundi soir, nous saurons qui décrochera la distinction individuelle suprême chez les hommes, avec le sacre attendu de Karim Benzema, comme chez les femmes. Si le classement sera dévoilé à partir de 16h30, il faudra attendre un peu plus pour les différents trophées. Informations, classements, vidéos… 

Ce lundi soir, et sauf retournement de situation spectaculaire, la France remportera son premier Ballon d’Or depuis 1998 et Zinédine Zidane. Karim Benzema (Real Madrid) devait ainsi être sacré alors que les femmes la lutte se fait entre Alexia Putellas et Beth Mead. Suivez en direct avec nous toute la cérémonie du Ballon d’Or avec les différents prix (Kopa, Socrates, etc..). Les classements, les réactions, nos analyses, vous ne manquerez rien !

Publicité

12e : Riyad Mahrez (Manchester City / Algérie)

Champion d’Angleterre avec Manchester City, demi-finaliste de la Ligue des champions, Riyad Mahrez a réussi une saison pleine individuellement. 29 buts marqués au total, dont 11 en Premier League, l’Algérien de 31 ans aurait pu viser plus sans le raté de l’Algérie à la CAN (élimination au premier tour).

13e : Sébastien Haller (Ajax Amsterdam / Borussia Dortmund / Côte d’Ivoire)

Voilà une belle récompense pour l’attaquant ivoirien, qui a malheureusement communiqué son cancer des testicules en août dernier. Après avoir brillé à l’Ajax Amsterdam, avec qui il avait notamment inscrit un quadruplé face au Sporting Portugal pour sa première en Ligue des champions, il espère toujours pouvoir du côté du Borussia Dortmund, qui compte sur lui pour l’avenir. « Mon premier objectif, c’est de revenir sur le terrain, jouer devant le mur jaune, et inscrire mon premier but devant eux« , a-t-il récemment confié.

14e : Fabinho (Liverpool / Brésil)

L’ancien Monégasque est une pierre angulaire du milieu de terrain des Reds. Fabinho n’avait jamais autant joué avec les Reds depuis son arrivée au club. Sa saison est récompensée par une belle 14e place au Ballon d’Or.

14e : Rafael Leão (AC Milan / Portugal)

Elu meilleur joueur de Serie A la saison dernière, Rafael Leao se classe à la 14e place du Ballon d’Or 2022. Une jolie récompense pour l’international portugais de l’AC Milan, qui a grandement contribué à la quête du scudetto des Rossoneri lors du précédent exercice. Si l’ancien Lillois a su passer un cap dans sa carrière, il peut remercier un certain Zlatan Ibrahimovic.

16e : Virgil van Dijk (Liverpool / Pays-Bas)

Le patron de Liverpool. Le défenseur néerlandais pouvait notamment se targuer de 21 clean sheets en Premier League sur un total de 34 matches. La saison dernière, et malgré une défaite en finale de C1, il s’est révélé une nouvelle fois impérial pour son équipe.

17e : Casemiro ex æquo (Real Madrid – Manchester United / Brésil)

Si le Real Madrid est allé décrocher la Ligue des Champions, il le doit évidemment à Karim Benzema, dont on reparlera plus tard, mais aussi à Casemiro. Dans l’ombre, le Brésilien a stabilisé le milieu de terrain madrilène, avant de tenter sa chance à Manchester United.

17e : Dusan Vlahovic ex æquo (Juventus / Serbie)

Parti à la Juventus en janvier dernier, Dusan Vlahovic est considéré comme l’un des plus grands espoirs de Serie A. A seulement 22 ans, l’attaquant serbe, passé par la Fiorentina, lù où il a explosé, est aujourd’hui l’une des attractions du championnat italien.

17e : Luis Diaz ex æquo (FC Porto/Liverpool / Colombie)

Auteur de 16 buts et 6 passes décisives en 28 matches avec Porto la saison dernière, Luis Diaz avait tapé dans l’oeil de Liverpool, qui dépensait pas moins 60 millions d’euros pour s’attacher ses services l’été dernier. Ses dribbles et ses accélérations sont ses armes principales.

20e : Cristiano Ronaldo (Manchester United / Portugal)

Vingtième en 2005, vingtième en 2022 : la boucle n’est peut-être pas bouclée, mais ça y ressemble. Cristiano Ronaldo, habitué aux récompenses et places sur le podium, est tombé de son piédestal en raison d’une saison en dents de scie.

Pub