Baldé dit ses vérités : “C’est comme si on nous a amenés pour nous affaiblir” (Vidéo)

0
281
Advertisement

Abdoulaye Baldé n’est pas content de la tournure prise par son compagnonnage avec le chef de l’Etat. Il n’a pas caché sa frustration ce dimanche face à Babacar Fall, sur le plateau du Grand Jury de la Rfm.

«C’est lui qui est venu nous chercher. On n’était pas demandeurs. Moi j’étais candidat à la présidentielle. Maintenant il y a eu beaucoup de négociations  politiques et d’autres sont venus  me demander  de soutenir le président Macky Sall lui-même. Nous sommes venus le soutenir. Depuis lors,  notre parti n’est pas trop impliqué dans ce qui est en train de se faire.

D’ailleurs  certains de nos militants se disent qu’on est toujours dans l’opposition. Nous ne gérons rien, nous ne sommes pas associés à la gestion du pays, nous ne sommes associés à quoique ce soit. Ce qui fait que nos militants, pour la plupart, sont découragés (…)

Je suis accompagné de sénégalais. Quand nous sommes venus il y en avait qui étaient réticents, qui m’ont critiqué dans ma position. D’autres se sont résignés et sont venus avec nous. Ceux-là s’attendaient à avoir la même expérience que moi, être associés à la gestion du pays. Ce qui n’a pas été fait.

À côté, des partis politiques à qui je donne  moins d’importance sont associés aux affaires. Nous c’est comme si on nous a amenés autour de cette coalition pour essayer nous affaiblir. Et je pense que ça ne devrait pas être le cas. C’est la vérité. Depuis lors nous ne sommes ni dans l’opposition ni dans le pouvoir. Il faut maintenant que cela cesse. Que des décisions fortes soient prises.»

Publicité
Pub