Attaque contre Amnesty : Birahim Seck fustige la sortie de Macky Sall

0
259

Suite à la sortie du président de la République dans un entretien accordé au France 24, annonçant qu’Amnesty International «gagnerait, d’abord, à revoir le statut de ses représentants chez nous», les réactions se multiplient. En effet, après Seydi Gassama, le directeur exécutif de l’Ong attaquée, c’est le Forum civil qui monte, à son tour, au créneau pour fustiger la sortie de Macky Sall.

«Cette attitude frileuse et antidémocratique n’honore guère des dirigeants qui envisagent d’organiser dans notre pays les assises de l’Internationale libérale, qui ont comme credo la protection et la défense des libérés», regrette le coordonnateur du Forum civil.

Birahim Seck :«Dans ce contexte préélectoral marqué par une absence de dialogue entre le pouvoir et l’opposition, l’Etat doit plutôt travailler à rassurer les populations, en préservant et en consolidant la paix, la stabilité sociale et l’espace civique.»

Le Forum civil, solidaire à Amnesty International et à toutes les organisations de la société civile, appelle le gouvernement à garantir «la liberté d’expression à toutes les composantes de la société».

Facebook Comments