Après le rappel à Dieu du Khalif El Hadji Moussa Dia, sa succession divise au sein de sa famille

0
79

Il y a un peu plus d’une semaine, disparaissait le Khalif de Mbeuleukhé, El Hadj Moussa Dia. Mais après que Serigne Mbaye Sy Abdou (plus connu sous le nom de Ndiol Fouta) a intronisé l’unique fils du défunt Khalif, El Hadji Maboury Dia, comme le nouveau porte étendard de la famille, ce choix a été contesté par certains membres de la famille.

En effet, Aliou Dia, porte parole de la famille et ancien député, a ouvertement déclaré qu’il ne reconnait pas le nouveau Khalif intronisé. « Il est prématuré de designer un khalif pour la famille de Eladji Daouda Dia, aucune décision n’est encore prise.

L’heure est aux prières pour le disparu. Dans les jours à venir, la famille va se rencontrer pour voir qui remplit les critères pour être khalif », a-t-il déclaré, rapporte Seneweb. Pour lui, il ne s’agit pas de raisonner en termes d’âge car le monde a évolué, le futur khalif de la famille doit avoir toutes les compétences mentales, physiques et intellectuelles pour pouvoir diriger une communauté, défend-il.

Facebook Comments