Après avoir menacé de donner les vaccins à d’autres pays, Macky veut rendre le pass sanitaire obligatoire

0
286
Advertisement

L’inauguration du Centre d’Oncologie de Diamniadio samedi a été l’occasion pour le chef de l’Etat, Macky Sall, de se prononcer de la campagne de vaccination contre le Covid-19. Et c’est pour regretter le fait que la
majeute partie de la population ne s’est toujours pas vaccinée.

Après avoir menacé en février dernier, de donner les vaccins à d’autres pays africains, le President Macky Sall a changé de stratégie. Il veut rendre le pass sanitaire obligatoire pour l’accès à certains sites ou lieux de la République comme les Universités, les services, les stades… « Que les gens aillent se faire vacciner. Les vaccins sont là. J’ai dit au ministre (de l’Intérieur) qu’il faut commencer à instaurer dans certains services publics, l’obligation de présenter une carte de vaccination pour y entrer. Ce, pour ne pas mettre en danger la vie des autres. Que ce soit dans les Universités, certains services, les stades… il faut demander au Cnge (Comité national de gestion des épidémies) de proposer des mesures », a-t-il menacé.

Publicité

Avant d’ajouter: « parce que ce n’est pas normal que l’Etat fasse tous les efforts pour acquérir les vaccins et qu’ensuite les gens refusent de se vacciner »

Pub