Aliou Cissé : « Si j’ai joué au football, si j’ai des rastas, c’est grâce à Jules François Bocandé … »

102
Advertisement

Comme après chaque regroupement avec l’équipe nationale du Sénégal, le sélectionneur national s’entretient longuement avec un média sénégalais. Avec le quotidien Source A, il a abordé plusieurs sujets. Dans cette partie, Aliou Cissé parle de ses inspirations notamment Jules Francois Bocandé.

S’il est aujourd’hui, le premier entraîneur sénégalais à remporter la CAN, l’ancien capitaine des Lions a eu de bons modèles pour l’inspirer dans son parcours. « Il y avait d’autres Générations sur qui, on a pris exemple pour jouer au football. Si j’ai joué au football, c’est grâce à Jules François Bocandé et à la Génération 86. Moi, si j’ai des locks, c’est parce que Jules François Bocandé en avait. Cela veut dire qu’on a eu des réfé­rences, nous de la Génération 2002 », dit-il.

Publicité

Aliou Cissé rend un vibrant hommage à la génération 86. Celle de 2002 dont il fait partie a aussi inspiré l’actuel groupe de la tanière. Des joueurs lui ont fait des confidences révèle-t-il.

« Les Guèye Sène, Bo­candé, Locotte, Cheikh Seck, Boy Bandi, Roger Mendy, tous ces gars nous ont donné envie de jouer au football. C’est eux qui étaient nos références, ils ont été les précurseurs de tout cela. Et dans la Génération 2022 qui a gagné la CAN, certains me disent coach, quand vous jouiez, on était derrière le bus, on criait Diouf, Fadiga, Cissé. Tous ces gosses me le disent, les Chei­khou Kouyaté, Gana Guèye, Pape Abou Cissé. Donc, on leur a donné envie de jouer au foot ».

wiwsport.com

Pub