Aliou Cissé, coach des Lions : «Contre la Bolivie, ce sera tout sauf un match amical»

171
Advertisement

L’équipe nationale de football du Sénégal doit se préparer à affronter une équipe bolivienne bien organisée et très agressive, ce samedi, à Orléans (France), en match amical international comptant pour la préparation du prochain Mondial, a laissé entendre le sélectionneur des Lions. « Les équipes d’Amérique du Sud sont souvent bien organisées, elles mettent de la densité et de l’agressivité dans leur jeu », a dit Aliou Cissé en conférence de presse, vendredi.

Il répondait à une question sur le choix de jouer contre la Bolivie, dans le cadre de la préparation du Sénégal pour la prochaine Coupe du monde au Qatar (20 novembre au 18 décembre). Après le match contre la Bolivie, les protégés d’Aliou Cissé vont affronter les Iraniens, le 27 septembre, en Autriche.

Publicité

Le choix porté sur ces deux pays est tout sauf anodin, selon Aliou Cissé. « C’est bien réfléchi », au contraire, a insisté le sélectionneur national, qui avait à ses côtés Krépin Diatta, de retour dans la tanière après une blessure qui l’avait éloigné des terres pendant plusieurs mois. « Contre la Bolivie, ce sera tout sauf un match amical », a commenté Aliou Cissé. Il a ajouté qu’il y aura de l’intensité et de l’agressivité lors de cette rencontre amicale.

L’Equateur, dernier adversaire que le Sénégal est appelé à jouer en phases de poule au Mondial, « peut être dans cette agressivité, même si ce ne sont pas les mêmes équipes tactiquement », a-t-il indiqué. En 2002, en préparation du match contre l’Uruguay, le Sénégal avait battu la Bolivie, 2-1, au stade Léopold Sédar Senghor, à Dakar. Outre l’Equateur, le Sénégal partage sa poule avec les Pays-Bas et le Qatar, le pays organisateur du Mondial 2022. 

Pub