Ahmet Aidara et ses codétenus libérés

54
Advertisement

Ahmed Aidara et ses codétenus vont rentrer chez eux. Le tribunal les a condamnés à un mois de prison avec sursis. La nouvelle vient de tomber. «La seule infraction retenue c’est la participation à une manifestation non autorisée. Mais pour le reste nous sommes partiellement satisfaits. L’essentiel c’est qu’il soit aujourd’hui chez lui ce soir. C’était l’objectif pour nous», a indiqué son avocat Me Bamba Cissé.

Le juge n’a donc pas suivi le procureur. Le maître des poursuites a requis 6 Mois d’Emprisonnement dont un mois ferme. Le maire de Guédiawaye a été arrêté le vendredi 17 juin, jour de la manifestation interdite de l’opposition.

Pub