Affrontements pro Sonko-force de l’ordre : 21 prévenus pro relaxés

0
283
Advertisement

Les affrontements nés du vent de soutien à Ousmane Sonko avaient conduit à l’arrestation d’une quarantaine de personnes. Aujourd’hui, une source révèle que 21 d’entre eux sont relaxés.

Le leader du parti d’opposition « PASTEF Les Patriotes » est accusé de viol et menaces de mort par une masseuse d’un institut de beauté sis à Dakar. Convoqué par la gendarmerie, le député a invoqué son immunité parlementaire pour ne pas répondre à la convocation.

Publicité

Venus témoigner leur soutien, ses sympathisants ont violemment fait face aux forces de l’ordre mettant la capitale sénégalaise à feu et à sang durant toute la journée hier. Une affaire de mœurs qui est devenue en quelques heures une bataille de rue et d’opinions

Pub