Affaire LGBT: La guerre des verbes et convictions se déclarent entre peuples

148
Advertisement

Le refus de l’international sénégalais, Idrissa Gana Gueye de jouer au match pour le soutien au groupe LGBT n’a pas fini de faire zazer tout le monde. Après le tweet du président Macky Sall pour soutenir son compatriote et joueur du Paris Saint Germain, qui est taxé dhomophobie car refusant de se lier au match dédié aux LGBT, Emmanuel Macron n’a pas perdu de temps pour riposter.

Voici ces propos: L’homophobie, la transphobie, la biphobie frappent, discriminant, rejettent. Aux côtés de celles et ceux qui en sont victimes, de celles et ceux qui se battent pour les droits humains et l’égalité, nous continuerons le combat. Chacun est libre d’être soi, d’être aimé et d’aimer.

Publicité
Pub