Accident de la routes : 519 victimes entre janvier et septembre 2022 (ANASER)

1
Advertisement

Le nombre de morts comptabilisés sur les routes fait froid dans le dos. En dehors de l’accident meurtrier qui a eu lieu à Kaffrine, dans la nuit du samedi à dimanche, 519 personnes ont été tuées sur les routes sénégalaises entre janvier et septembre 2022. Des chiffres donnés par l’Agence nationale de sécurité routière (Anaser).

« 519 personnes ont péri sur les routes sénégalaises entre le 1er janvier et le 3 septembre 2022 ». Des chiffres donnés dernièrement par le Directeur de l’Agence nationale de la sécurité routière (Anaser), qui a précisé que les décès enregistrés lors du dernier Magal (33 morts) et 8 morts pour le Gamou, n’ont pas été pris en compte dans ce lot. S’y ajoutent les autres victimes qui se comptent au quotidien durant les mois de novembre et décembre derniers. Des chiffres qui font froid dans le dos et qui dépassent très largement le nombre de décès (487) déplorés durant toute l’année de 2021 par l’Anaser.

Publicité

Selon Cheikhou Oumar Gaye, qui s’exprimait en marge d’un Comité régional de développement (Crd) axé sur la sécurité routière, les 519 décès frôlent la moyenne annuelle estimée à 700 décès, à plus de deux mois de la fin de l’année. « Avec en moyenne 700 morts chaque année, le nombre de décès, lié aux accidents de la route, reste toujours préoccupant au Sénégal. Surtout que ces statistiques ne prennent pas en compte les décès enregistrés au niveau des accidentés qui étaient suivis dans les hôpitaux », précisait-il. Il ajoute qu’entre 10 et 20% des blessés ne se remettent pas des accidents.

Pub