Abdourahmane Diouf, Porte parole REWMI : ‘’Nous n’avons pas de doute sur la validité de notre parrainage’’

0
500

Après la première étape de la vérification des parrainages, le candidat Idrissa Seck est admis à passer le second tour. Il devra ainsi compléter sa liste, s’il veut participer à la présidentielle. Pour ses partisans, ce n’est qu’une formalité.

‘’Nous avons la garantie absolue que nous allons passer. Nous n’avons jamais été en situation de doute. Le Conseil constitutionnel nous demande de régulariser 8 parrains pour la région de Ziguinchor. Nous avons déposé 176. C’est 22 fois ce qu’on nous a demandé’’, souligne Abdourahmane Diouf.

Il n’empêche que les partisans de l’ancien Pm, qui doutent du Conseil constitutionnel, préfèrent avertir. ‘’Si quelqu’un est capable de  vous dire : je rejette 36 000 de vos signatures au motif de doublons et autres, il est capable d’invalider les 176. Mais c’est là que nous les attendons’’, dixit-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here