Abdoulaye Daouda Diallo: « La décision du Conseil constitutionnel s’impose »

0
629

La décision n8/2017 du 26 juillet 2017, rendue par le Conseil constitutionnel, s’impose à tous! C’est le message que lance le ministre de l’Intérieur à l’ensemble des acteurs engagés dans les législatives 2017.

«Cette décision du conseil constitutionnel, aux termes de l’alinéa 4 de l’article 92 de la constitution, n’est susceptible d’aucune voie de recours. Elle s’impose aux pouvoirs publics et à toutes les autorités administratives et juridictionnelles», a indiqué Abdoulaye Daouda Diallo dans un communiqué de presse parvenu à Seneweb.
 
Ainsi, renseigne-t-il, «toute personne régulièrement inscrite sur les listes électorales est autorisée à voter sur présentation de sa carte biométrique Cedeao ou bien de son récépissé d’inscription, accompagné soit de sa carte d’identité numérisée, soit de sa carte d’électeur numérisée, soit de son passeport».
 
Cependant, les électeurs qui se sont inscrits pour la première fois et qui ne détiennent pas l’un des documents évoqués ci-dessus peuvent voter sur présentation de leur récépissé accompagné d’un document d’immatriculation délivré par les services du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique, permettant de les identifier.
 

Facebook Comments