Abdoul Mbaye dérange, sa chambre déjà prête à Rebeuss

0
317

Avec sa forte présence dans le débat sur les contrats pétroliers en lien avec les allégations de corruption rapportées récemment par la chaîne publique britannique BBC, l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye est considéré un des principaux animateurs de l’opposition au pouvoir.

Et le régime veut en découdre avec lui en passant par ses démêlés judiciaires. Abdoul Mbaye est devenu l’homme qui essuie le plus d’attaques de la part du pouvoir, au point de devenir l’homme à abattre depuis qu’il a passé la ligne ennemie, celle de l’opposition

Le procureur veut Abdoul Mbaye à Rebeuss

Un an de prison ferme. C’est la peine requise contre l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye par l’avocat général. Il comparaissait hier à la barre de la Cour d’appel de Dakar pour faux, usage de faux, complicité d’usage de faux et escroquerie. Le procureur général a requis l’infirmation du premier jugement, en demandant que l’ancien Premier ministre soit condamné à 1 an ferme. En sus, son ex lui réclame la somme de 1 milliard, au titre de dommages et intérêts.

Il faut rappeler que l’ancien Premier ministre a été relaxé de tous les chefs d’accusation en première instance. Son ex-épouse n’a pas jugé nécessaire de faire appel. C’est plutôt le procureur de la République qui a interjeté appel, d’où la réaction scandalisé de son avocat, Me Bamba Cissé. De même, l’ancien Premier ministre, à la sortie du palais de justice est scandalisé par le réquisitoire du procureur mais il affirme n’avoir pas peur d’aller en prison.

Facebook Comments