Abbas Jaber: « Il faut annuler ou geler la dette des 10 pays du Sahel évaluée à 30 milliards de dollars”

0
113

Evaluant la crise sanitaire mondiale du Coronavirus, le Président-fondateur du Groupe agro-industriel Advens-Géocoton, Abbas Jaber, a fait un vibrant plaidoyer en faveur de l’Afrique, principalement des 10 pays du Sahel.

L’industriel suggére à la communauté internationale l’annulation pure et simple ou le gel pour un certain nombre d’années de la dette des pays du continent qui représente 1% du coût actuel de la crise Covid 19. “Le coût global de la crise Covid-19 est estimé à 3000 milliards de dollars par les spécialistes de la haute finance mondiale. Or, la dette des 10 pays du Sahel ne dépasse pas 30 milliards de dollars, soit 1% du coût de la crise qui secoue présentement le monde entier”.

Le patron d’Advens-Géocoton emboîte ainsi le pas à plusieurs Chefs d’Etat du continent dont le Président sénégalais Macky Sall qui avait récemment lancé une campagne internationale pour l’annulation de la dette africaine. Jaber salue par ailleurs les efforts immenses consentis par les dirigeants Africains pour contenir et maîtriser la crise avec à la clé des chiffres parlants et moins de ravages en Afrique qu’en Europe ou aux Etats-Unis. Advens-Géocoton qui comptabilise 165 années d’expérience est présent en Afrique depuis plus de 70 ans dans le secteur agricole, principalement dans le coton et les céréales.

En France, le groupe était récemment confronté à une polémique liée à une pénurie artificielle de la farine dans la grande distribution. Les grandes surfaces françaises préféraient s’approvisionner en Allemagne. Ce qui n’est plus possible car la crise Covid19 est passée par là et les Allemands sont plus préoccupés par la satisfaction des besoins du marché intérieur. Les responsables d’Advens rassurent les consommateurs de l’Hexagone en informant que leurs moulins tournent actuellement à plein régime avec une capacité de production de 2500 tonnes par jour. Ils invitent en outre les plus hautes autorités françaises à soutenir davantage la meulerie en grande difficulté depuis une bonne quinzaine d’années.

Albert Savana https://www.financialafrik.com/

Facebook Comments