A la découverte des successeurs de Seydina Limamou Lâye

0
106

L’œuvre de Seydina Limamou Laye Al Mahdi, fondateur de la confrérie des Layènes, a été poursuivie après son rappel à Dieu, en 1909, par ses fils, puis ses petit-fils, avec comme évènement phare, la commémoration annuelle de son appel aux croyants, à suivre le droit chemin qui les mène vers le Créateur.

La communauté layène commémore ainsi les 05 et 06 avril 2019 le 139e  anniversaire de l’appel de leur guide axé sur le thème : ‘’La cohésion sociale, fondement de la paix et de la prospérité ’’.

Le Mahdi fut remplacé par son fils aîné, Seydina Issa Rohou Laye, qui lui succéda à l’âge de 33 ans, en 1909. Considéré chez les layènes comme Jésus-Christ, Seydina Issa Rohou Laye fera 40 ans de Khalifat (1909-1949).

Il sera remplacé après sa disparition par le 2ème fils du fondateur de la confrérie, Seydina Mandione Laye, qui dirigea les layènes, de 1949 à 1971.

Pour sa part, le troisième fils du Mahdi, Mame Babacar Lahi, fut, lui, rappelé à Dieu durant le Khalifat de son frère, Seydina Mandione Laye.

La disparition de Seydina Mandione Laye, ouvre l’ère des petits-fils du Mahdi, avec l’intronisation de Seydina Issa Thiaw Laye. Il est resté Khalife de 1971 à 1987.

A sa disparition, il est remplacé par Seydina Mame Alassane Lahi (fils de Seydina Mandione Lahi). Il fut Khalife de 1987 à 2001.

Depuis 2001, Seydina Abdoulahi Thiaw Lahi, fils de Seydina Issa Rohou Laye, assure le Khalifat du Mahdi.