76 sélections, 24 buts, 17 passes décisives : Sadio Mané, le « Lion » indispensable

0
80
Advertisement

Attendu en héros, Sadio Mané n’a pas déçu. Mercredi dernier, au stade Lat Dior de Thiès, alors que les « Lions » du Sénégal butaient sur des « Eperviers » du Togo bien regroupés, l’attaquant de Liverpool, comme à son habitude à l’occasion des dernières sorties de l’équipe nationale, a sonné la révolte en ouvrant la marque. Un but qui vaut son pesant d’or puisqu’il a libéré les joueurs sénégalais qui finiront par s’imposer (2-0) et démarrer idéalement les éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

Le costume de leader technique de l’équipe nationale du Sénégal va désormais très bien à Sadio Mané. Il est loin l’époque où on reprochait à l’enfant de Bambaly de briller de mille feux avec son club Liverpool tout en montrant un visage bien moins reluisant avec l’équipe nationale du Sénégal. En 2017, lors de la Can au Gabon, le joueur formé à Génération Foot de Dakar avait reçu une salve de critiques après avoir raté un penalty décisif lors d’une série des tirs au but. Loin d’être abattu par les observations négatives, le joueur des Reds, qui a fini de s’imposer comme l’un des meilleurs à son poste dans le monde, a redoublé d’efforts au point de retourner la veste de beaucoup de sceptiques.

Publicité

Mercredi dernier, au stade Lat Dior de Thiès, Sadio Mané a permis au Sénégal de réussir son entrée en matière dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Tenu en échec par les « Eperviers » du Togo, qui avaient érigé une véritable muraille pour contenir les assauts répétés des « Lions », le Sénégal s’en est remis à Sadio Mané. Après un corner exécuté par Pape Matar Sarr, le Ballon d’Or africain 2019, très inspiré, a engagé un une-deux avec Boulaye Dia qui lui a judicieusement remis le ballon. Face au but, il n’a pas perdu son sang-froid et a crucifié l’arrière-garde togolaise d’un subtil extérieur du pied droit (56’). C’était la récompense d’un match plein au cours duquel il aura été impliqué sur tous les bons plans.

Au milieu, sur les côtés, à la pointe de l’attaque, Sadio Mané n’a pas lésiné sur les efforts afin de faire sauter le verrou des hommes de Paolo Duarte. Il s’est battu comme un mort de faim dans la conquête du ballon et aura bien combiné avec ses coéquipiers, notamment ceux de l’attaque. Son échange victorieux avec Boulaye Dia sur l’ouverture du score sénégalaise montre à quel point Sadio peut mettre son talent au service du collectif. Grâce à cette réalisation, les joueurs d’Aliou Cissé ont abordé le reste de la partie avec beaucoup plus de sérénité et parviendront même à doubler la marque sur un but d’Abdou Diallo (80’).

Sadio Mané montre, ainsi, qu’il est devenu plus que jamais décisif quand il porte le maillot floqué de la tête de lion. En effet, sur ses 10 dernières sorties avec l’équipe nationale, le joueur de 29 ans a inscrit 5 buts, réussi 3 passes décisives et provoqué 1 penalty transformé par Famara Diédhiou contre le Brésil (1-1). Il avait déjà fait trembler les filets adverses à l’occasion des deux dernières rencontres amicales contre la Zambie (3-1, 5 juin 2021) et le Cap-Vert (2-0, 8 juin 2021). En novembre 2020, contre la Guinée-Bissau (2-0, 0-1), Mané s’était encore érigé en sauveur avec un but et une passe décisive à l’aller. Au match retour à Bissau, il avait encore marqué le but du succès. Et comme pour prouver que le joueur de Liverpool est devenu une pièce indispensable dans le dispositif d’Aliou Cissé, il n’était pas présent, pour cause de contamination au coronavirus, lors de la dernière défaite du Sénégal contre le Maroc (3-1, 9 octobre 2020) en amical. Pour retrouver un match que le Sénégal a perdu alors que Sadio Mané était sur la pelouse, il faut remonter au 19 juillet 2019, date de la finale de la Coupe d’Afrique des nations perdue contre l’Algérie (1-0). Depuis la finale de la messe du football africain perdue contre les « Fennecs », Mané a disputé 10 rencontres avec le Sénégal. Des matches au cours desquels les « Lions » ont connu 7 victoires et 3 matchs nuls.

Avec son nouveau but contre le Togo (2-0), Sadio Mané entre de plus en plus dans la légende du football sénégalais. Celui qui avait déjà dépassé les mythes Jules-François Bocandé (20 buts) et El Hadji Diouf (21 buts), déloge désormais Mamadou Niang (23 buts) de la 2ème place du classement des meilleurs buteurs de l’histoire du football sénégalais. Avec 24 buts, Sadio Mané n’est plus qu’à 7 unités du record détenu par Henri Camara (31 buts). S’il reste sur sa belle lancée, il n’aura pas de difficultés pour rattraper et dépasser le « Lapin flingueur ».

Pub