3e vague et explosion des cas – L’opposition accuse Macky Sall

0
227

«Macky Sall est la principale cause et le principal responsable de la troisième vague de l’épidémie de Covid 19 ». L’accusation est portée par le Congrès de la renaissance démocratique (CRD).

Face à cette nouvelle vague de Covid-19, le chef de l’Etat se trouve sur le banc des accusés. Macky Sall devient ainsi la principale cible de l’opposition qui l’accuse comme principal responsable de la 3e vague de la pandémie.

« Femmes et hommes des établissements de santé du pays, du public comme du privé, ont tout entrepris, certains au risque de leur vie et celle de leurs familles et proches pour contenir la pandémie à Covid 19, jusqu’à réduire la prévalence à sa plus simple expression.

Malheureusement tous leurs efforts et sacrifices ont été anéantis en quelques jours par la propension politicienne d’un Président de la république totalement irresponsable qui pensait pouvoir profiter d’une telle accalmie pour déplacer à travers le pays des foules mécaniques, beaucoup de personnes en faisant partie gracieusement, pour se faire valoir une popularité perdue aux yeux de l’opinion nationale et internationale », regrette le CRD.

« Il n’a aucun doute, par un comportement totalement irresponsable, Macky Sall est la principale cause et le principal responsable de la troisième vague de l’épidémie de Covid 19 qui a battu tous les records de contamination et qui n’épargne plus aucune contrée, conséquence des mégas manifestation qu’il a organisées au nord, au sud et au centre du pays, faisant venir de partout de malheureuses populations puisque désœuvrées et appauvries par les misères de ses différentes politiques publiques », rembobine l’opposition.

« Seul avec sa conscience, Macky Sall doit certainement se reconnaitre coupable dans son immense inconscience d’avoir occasionné des contaminations et des pertes en vies humaines évitables s’il n’était pas un homme léger, un politicien sans scrupule qui n’a d’égard que pour ses intérêts, ceux de sa famille et de son clan. »

Par conséquent, le Congrès de la Renaissance Démocratique le met solennellement en garde « contre sa velléité affichée à profiter de l’envolée des contaminations de la Covid 19 et des restrictions ». Le CRD demande à tous les acteurs d’accélérer les concertations en cours pour fixer rapidement les modalités pratiques de lutte et de combat pour arrêter l’homme Macky Sall devenu un danger pour le Sénégal.
Rewmi