27e édition du Fespaco : Le Sénégal à l’honneur

0
150
Advertisement

Le Sénégal sera l’invité d’honneur du prochain Festival du cinéma et de la télévision de Ouagadougou prévu du 16 au 27 octobre . Le pays sera également à l’honneur avec l’instauration de deux nouveaux prix dédiés au président de la République et au cinéaste, Ababacar Samb Maharam, et l’érection d’une statue de Alain Gomis.

Le Festival du cinéma et de la télévision de Ouagadougou aura lieu du 16 au 27 octobre prochain. Le Sénégal, pays invité d’honneur de cette 27e édition, entend avoir une participation singulière. Une délégation dirigée par le Secrétaire permanent du Fonds de promotion de l’industrie cinématographique (Fopica) est en séjour dans la capitale du Faso depuis le 2 septembre.

Publicité

Selon Aziz Cissé, le Sénégal va présenter deux prix à cette édition. «Jusqu’ici on venait participer par rapport aux films sélectionnés et chaque année il y avait la journée du Sénégal, mais puisqu’on est le pays invité, il y a eu des négociations depuis le départ pour présenter deux prix : celui du président de la République du Sénégal et un prix hommage à Ababacar Samb Maharam, un des pionniers du cinéma sénégalais et qui a joué un rôle important dans la fédération des cinématographies africaines, qui a sacrifié sa carrière pour cette structuration.»

Selon Aziz Cissé, la deuxième innovation obtenue par le Sénégal, sera l’érection d’une statue du réalisateur Alain Gomis, double vainqueur de l’Etalon d’or du Yennenga. Selon M. Cissé, cette statue ira rejoindre celle de Sembène Ousmane sur l’Avenue des cinéastes et sera dévoilée le lendemain de l’ouverture du festival. Cette année, avec les innovations apportées par la nouvelle équipe, le Fespaco ne s’arrête pas aux projections de films. Une section Fespaco Pro a été lancée et elle est parrainée par Alain Gomis. «Le Sénégal est invité d’honneur et du fait de ce statut, il est important que les choses soient faites différemment», souligne le chef de la délégation sénégalaise.

Pour sa part, le Délégué général du Fespaco, Alex Moussa Sawadogo, annonce que la sélection officielle sera dévoilée le 9 septembre prochain. Contrairement aux années précédentes, la conférence de presse se tiendra à Ouaga. Cette année, ce sont plus de 1200 films qui ont participé à la sélection, indique M. Sawa­dogo. Evoquant les préparatifs, M. Sawadogo a assuré que tout se déroule bien même si, dit-il, «nous serons face à un Fespaco de tous les défis, au vu de la situation actuelle, sanitaire et sécuritaire». Avec les innovations apportées, il s’agit de faire du Fespaco, un festival de son temps. «Faire en sorte qu’au-delà de son caractère de vitrine du cinéma africain, que le festival soit une passerelle pour les créateurs du cinéma de demain», souligne M. Sawa­dogo.

Lequotidien

Pub