13 mois sans salaire : Le boss d’Africa 7 traîné en justice par ses employés

0
126

Ce n’est plus le grand amour entre le collectif des travailleurs du groupe Africa7 et le Président Directeur général Alioune Ndiaye.

Ce n’est plus le grand amour entre le collectif des travailleurs du groupe Africa7 et le Président Directeur général Alioune Ndiaye. En effet, les employés lui réclament 13 mois d’arriérés de salaire et l’ont fait convoquer  ce jeudi à l’inspection du travail.

Dans un communiqué rendu public par le collectif, les journalistes, techniciens et animateurs de la radio Africa 7 ont dénoncé la situation précaire qui prévaut dans leur boite.

Ils courent derrière leurs arriérés de salaire de 13 mois. Et dénoncent également la confiscation de leur copie de contrat de travail par le Directeur Général de la boite.

« Des stagiaires ayant fait plus de six mois à la boite ne sont toujours pas régularisés. L’aide à la presse a été distribuée de manière partisane et dans une opacité totale. Certains travailleurs ont été arbitrairement privés de leurs émissions pour avoir dénoncé cette situation », relève le communiqué.

Face à ce  qu’il appelle « manque de respect et de considération », le collectif, dans une «démarche responsable » a invité le PDG Alioune Ndiaye, le jeudi 28 mai à l’inspection du travail pour essayer d’arrondir les angles.

« M. Ndiaye a certes reconnu les arriérés de salaire mais refusait catégoriquement de donner une échéance pour être à jour avec ces travailleurs. Faisant confiance à la justice de son pays, le collectif a confié l’affaire à un pool d’avocats pour porter le dossier devant les cours et tribunaux » lit-on dans le document.

Facebook Comments