Thierno Saidou Nourou Tall (RTA), le gardien du temple Omarien !

0
515

À la mort de ses frères Amadou Mountaga Tall de Boghé et Mountaga Daha Tall de Louga, le Khalife Seydou Nourou Tall s’occupa de tous les enfants de ses frères.
C’est ainsi qu’il réunit sous son autorité le foyer de Boghé [Thierno Mountaga (le défunt khalife) et Thierno Oumar] ainsi que le foyer de Louga (Cheikh Oumar Mountaga Daha, Habibou Mountaga Daha, Moctar Mountaga Daha).

Du Nigeria, il ramena à Dakar le fils de son frère Amadou Habibou Nourou, Maky Habibou Nourou et Seydou Maky Nourou.
De Saint-Louis, il ramena les enfants de Fatima Nazirou Cheikh Oumar Tall : Nazirou Ly, Amadou Nazirou Ly, Seydou Nourou Ly, Habibou Ly et Cheikh Oumar Ly’, selon l’auteur. Thierno Seydou Nourou Tall réunit ensuite les chefs de familles pour réorganiser la famille oumarienne selon la volonté de Cheikh Oumar El Foutiyou. Ensuite, il nomma Amadou Kabirou au Nigeria, Madani Tall à Ségou, Khouraichi Aguibou Tall à Bandiagara, Alpha Amadou Tall à Dinguiraye. (République de Guinée).

« Une fois le rassemblement opéré, Seydou Nourou mit en place des règles pour organiser le khalifat et nomma Tidiane Mountaga Daha Tall Khalife général de la famille oumarienne ainsi réunie », écrit Mamadou Amadou Taminou Wane. « Le patriarche, ajoute-t-il, réorganisa l’institution spirituelle de Cheikh Oumar en recommandant de perpétuer la dynastie oumarienne selon un principe clair et distinct : le plus âgé hérite du trône spirituel qu’on lui a destiné. C’est sur la base de ce principe que furent nommés les différents khalifes. Ainsi donc, Seydou Nourou Tall avait résolu le problème de la succession au sein du khalifat. Et pour éviter des interférences néfastes, il avait réuni autour de lui tous les responsables des ‘foyers’ respectifs. C’est cette réunion qui justifie l’expression de ‘Khalife général de la famille oumarienne », écrit-il.

Pour contourner les difficultés liées à la question de la succession du Khalifat, Saïd El Hadji Malick Sy autorisa Thierno Seydou Nourou à veiller sur la famille Sy de Tivaouane. Tout comme il parraina et couva la famille oumarienne. C’est cette démarche organique et bénie d’Allah qui existe entre les illustres familles Sy et Tall pour que rien ne se fît au hasard des choses mondaines. C’est sur cette lancée que Thierno Seydou Nourou Tall, à son tour, confia la famille Tall à Serigne Abdoul Aziz Sy Dabakh.
Il a durablement marqué son temps et rejoignit les anciens le 25 janvier 1980.