Ifemeludike exhorte les hommes à pratiquer la polygamie

0
172

Chioma Grace Ifemeludike, une actrice de Nollywood en plein essor et cinéaste, a conseillé aux hommes qui considèrent la triche comme un mode de vie d’adopter la polygamie au lieu de s’engager dans l’immoralité sexuelle.

La célèbre actrice de Nollywood Chioma Grace Ifemeludike est favorable pour la polygamie, si cela pouvait mettre fin à l’adultère, qu’elle décrit comme « très pathétique », l’attribuant à la perte de valeurs. Elle s’est rendue, mardi soir, sur sa page Instagram, pour exprimer son mécontentement face au taux d’adultère chez les hommes mariés en Afrique.

« Il semble que le mouvement des poussins secondaires (maîtresse ou deuxième bureau, ndlr) prend de l’ampleur dans notre société. Les gens n’y voient plus rien de mal, ils basent leur argumentation sur qui devrait être blâmé, le mari trompeur ou la femme non officielle. Ma question est : qu’est-ce qui arrive à notre système de valeurs, à notre morale et à notre foi ? Pourquoi nous trompons-nous même en Afrique? », se demande Chioma Grace Ifemeludike.

« Si un homme, une femme ne travaille pas, ne pouvons-nous pas simplement encourager la polygamie au lieu d’accroître l’immoralité sexuelle et l’’infidélité ? », poursuit l’actrice, qui encourage les hommes à consulter leur femme s’ils sentent qu’une seule femme ne peut plus faire leur affaire. « En tant qu’homme, si vous sentez qu’une femme ne peux pas vous satisfaire, parlez-en à votre femme et trouvez une meilleure solution, plutôt que de vous faufiler comme un rat de brousse », dit-elle.

« Chère jeune fille, ne vous contentez pas du minimum, optez pour le meilleur homme avec qui vous pouvez construire un foyer. Ne laissez pas votre situation actuelle vous conduire dans une erreur de vie et ne permettez à aucun homme de vous convaincre d’être sa compagne juste pour partager son lit. Vous avez plus à offrir et s’ils se soucient vraiment de vous, ils devraient faire de vous une épouse officielle. Nous devons arrêter la tromperie et être fidèles à nous-mêmes, pour une fois », a-t-elle conseillé.

« La vitesse à laquelle certains influenceurs de la fin des temps essaient de normaliser la tricherie au nom de la « maîtresse » est pathétique. Tricher c’est tricher et c’est un péché devant Dieu et l’homme », a ajouté Chioma Grace Ifemeludike, qui travaille dans l’industrie cinématographique nigériane depuis plus de 9 ans et a joué dans plus de 100 films nigérians.