De Laurentiis attendrait toujours 112 M€ pour envisager la vente de Koulibaly

0
138

Le président de Naples, le volcanique Aurelio de Laurentiis, a une nouvelle fois précisé qu’il n’étudierait la vente du Kalidou Koulibaly que si un club mettait sur la table un montant supérieur à 112 millions d’euros.

Naples ne veut pas vendre Kalidou Koulibaly et ne cède pas, bien que des clubs de l’envergure de City, Manchester United ou de Liverpool aient envisagé de s’offrir le colosse sénégalais pour ce mois de janvier. La direction de l’équipe céleste a une fois de plus précisé que, comme lors des précédentes éditions du mercato, elle n’a pas l’intention de faciliter la vente de Kalidou Koulibaly, a révélé Jim White.

Interrogé par le journaliste anglais Jim White, le président de l’entité italienne, le volcanique Aurelio de Laurentiis, a insisté sur l’idée que son élève ne quittera San Paolo que si un club met plus de 100 millions de livres sur la table (environ 112 M €).

« Ce matin, j’ai parlé avec Aurelio De Laurentiis, le propriétaire de Naples, et je lui ai dit que dire de son joueur, y a-t-il des offres pour lui? Il a ri en disant qu’il n’est pas à vendre. Il semble que cette fois Koulibaly ne va nulle part Il reste et c’était aussi récent que ce matin. Quiconque ne vient pas avec plus de 100 millions de livres pour Koulibaly peut l’oublier. Il n’est pas du tout à vendre à moins que l’un des grands clubs d’Angleterre n’offre 100 millions de livres. », a expliqué White lors d’une conversation avec talk SPORT.

Koulibaly, 29 ans, vit sa septième saison avec une équipe napolitaine avec laquelle il a déjà accumulé 264 matches officiels (10 buts et cinq passes). Son contrat actuel court jusqu’en juin 2023.

Foot Mercato