Covid-19 : l’Afrique dépasse les 3 millions de cas et plus de 72 000 décès

0
105

L’Afrique compte désormais plus de 3 millions de cas confirmés de Covid-19, dont plus de 72 000 décès. L’Afrique du Sud, avec plus de 1,2 million de cas signalés, dont 33 579 décès, représente plus de 30% du total pour le continent.

Avec la nouvelle vague de Coronavirus, le continent africain enregistre désormais plus de 3 millions de cas confirmés de Covid-19, dont plus de 72 000 décès, selon les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies. L’Afrique du Sud, avec plus de 1,2 million de cas signalés, dont 33 579 décès, représente plus de 30% du total pour le continent de 54 pays et 1,3 milliard de personnes. La proportion élevée de cas en Afrique du Sud pourrait s’expliquer du fait que le pays effectue plus de tests que de nombreux autres pays africains.

L’Afrique du Sud est aux prises avec une résurgence de la maladie, entraînée par une variante du virus qui est plus contagieuse et se propage rapidement. De nombreux hôpitaux atteignent leur pleine capacité, et le nombre de personnes infectées devrait continuer à augmenter, selon des experts de la santé. « En Afrique du Sud, la moyenne des nouveaux cas quotidiens a augmenté au cours des deux dernières semaines, passant de 19,86 nouveaux cas pour 100 000 habitants, le 26 décembre dernier, à 30,18 nouveaux cas pour 100 000 habitants, le 9 janvier », selon l’Université Johns Hopkins.

Le Président sud-africain Cyril Ramaphosa rencontrera son Cabinet, cette semaine, pour examiner si de nouvelles restrictions devraient être prises pour ralentir la propagation de la maladie, tout en trouvant un équilibre avec la nécessité d’encourager la croissance économique. Le gouvernement a déjà réimposé des mesures, notamment une interdiction de la vente d’alcool, la fermeture de bars et la limitation du nombre de personnes pouvant assister aux rassemblements publics.

Plus tard en janvier, l’Afrique du Sud s’attend à recevoir sa première livraison d’un vaccin, 1,5 million de doses du vaccin AstraZeneca. Le gouvernement a indiqué que sa première priorité serait de vacciner les 1,25 million d’agents de santé du pays. Il s’attend à recevoir davantage de vaccins, dans le cadre de l’initiative Covax de l’OMS, au mois d’avril.

Le ministre sud-africain de la Santé, Zweli Mkhize, a, pour sa part, indiqué que son objectif était de voir 67% des 60 millions d’habitants du pays vaccinés d’ici la fin de 2021 ; un objectif que de nombreux experts de la santé jugent louable mais surréaliste.

Afrik.com